Europan 13 : des ateliers avec les habitants pour l’aménagement de la VPO entre Noisiel et Lognes

04.05.2017

Du 2 au 4 mai 2017, EPAMARNE a réuni élus, habitants et équipes projets lors d’un workshop collaboratif dédié au projet de réhabilitation de la Voie Primaire Ouest située entre Noisiel et Lognes

Les équipes lauréates, techniciens, élus et habitants des quartiers contigus à la Voie Primaire Nord et la Voie Primaire Ouest ont visité le site sujet d'Europan 13

Le site de la Voie Primaire Ouest, de Lognes à Noisiel, a été retenu en 2015 pour être un des sites de la 13ème édition du concours d’idées européen Europan , sur le thème de la Ville Adaptable. Parmi la quinzaine d’équipes qui se sont penchées sur l’avenir du site et les mutations possibles en lien avec une évolution programmée des infrastructures routières en voie urbaine apaisée, trois équipes de jeunes urbanistes ont été récompensées pour leurs travaux : l’agence TU DU, l’agence Mar & Boris et le collectif Tohu Bohu.

Afin de passer du stade concours d’idées et avant de rentrer dans une démarche plus traditionnelle de conception d’un projet urbain, la Communauté d’agglomération de Paris-Vallée de la Marne, la ville de Nosiel et EPAMARNE, ont organisé un workshop de 3 jours pour approfondir les premières réflexions.

Ce workshop a réuni le 1er jour une trentaine de personnes : équipes lauréates, techniciens et élus, mais aussi une quinzaine d’habitants des quartiers contigus à la Voie Primaire Nord et la Voie Primaire Ouest. Cette première journée s’est organisée autour de deux temps forts : une visite de site le matin, et un travail en 3 ateliers « cartes sur table » l’après-midi centré sur 3 enjeux majeurs : espaces publics et usages, mobilités, habitat.

Après un travail d’exploitation de toutes les données recueillies le 1er jour, tous les participants du workshop se sont réunis le jeudi 4 mai après-midi pour une restitution des travaux des équipes, repensés à la lumière des échanges du 1er jour, et pour un temps de débat et d’échanges collectifs.