Bérengère LEBENTAL, coordinatrice du projet SENSE CITY - IFSTTAR

17.12.2015

Sense City, à la Cité Descartes, un laboratoire à ciel ouvert pour la ville durable

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialize correctly.

L’IFSTTAR, Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseauxest issu de la fusion en 2011 entre le LCPC, laboratoire central des Ponts et Chaussées, et l’INRETS, l'Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité.

Installé au cœur de la Cité Descartes, il est l’Institut de référence en Europe sur la ville, les transports, l’aménagement du territoire et la gestion des risques.

Sense City, vers une ville intelligente

Bérangère Lebental est la coordinatrice de Sense City, projet phare et fédérateur de l’IFSTTAR, dont le but est de faciliter l’arrivée sur le marché de nouvelles technologies pour la ville durable. Parmi celles-ci, figurent des solutions de mesures de la ville pour des applications dans la ville durable. Marne-la-Vallée et particulièrement la Cité Descartes constituent un véritable pôle Ville Durable. C’est donc naturellement que s’y déployé le démonstrateur de la première phase de Sense City,  la seconde le sera en 2017, à quelques dizaines de mètres de l’institut. Ces démonstrateurs sont un tremplin pour aller vers des living labs.

Sense City est né au cours de la première vague de projets « Equipements d’Excellence » du Programme investissements d’avenir.

Conçu au sein du département « Composants et Systèmes », son but est de faciliter le transfert des nanotechnologies et nanocapteurs depuis les laboratoires vers des applications durables et réelles. L’objectif est de rendre la ville capable de se mesurer elle-même, c’est-à-dire de s’auto-diagnostiquer. L’idée est de positionner dans la ville des capteurs capables de mesurer les performances énergétiques des bâtiments et le passage des véhicules sur la route pour ensuite comprendre les phénomènes urbains et les améliorer, faire en sorte que la ville fonctionne mieux.

Un projet construit avec les experts de la recherche française

L’IFSTTAR, coordinateur du projet, travaille avec de nombreux acteurs de Paris Est : l’ESIEE, le CSTB, l’UPEM, ainsi que d’autres acteurs d’Ile-de-France comme l’INRIA et le CNRS-Ecole Polytechnique. Sense City s’inscrit clairement dans les politiques nationales pour le développement durable, la performance énergétique et la préservation des ressources. Le but de ces démonstrateurs est d’optimiser l’utilisation des ressources avec des économies d’énergie de 30% sur le bâtiment et de meilleures stratégies de rénovation du bâti. Cette thématique de préservation des ressources s’inscrit pleinement dans les enjeux de la COP 21.