Gérard PENOT, urbaniste - Atelier RUELLE

13.09.2016

Le quartier Marne-Europe, une expérience urbaine forte.

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialize correctly.

Fabriquer la Ville selon l’Atelier Ruelle

L’Atelier Ruelle compte une vingtaine d’urbanistes, d’architectes, de paysagistes et de géographes. L’objectif de l’Atelier est d’associer plusieurs savoirs Nous partons du principe que fabriquer la ville ne procède pas d’une seule logique : le travail initial est véritablement les espaces publics et la maitrise d’oeuvre urbaine.

Le quartier Marne-Europe, un projet ambitieux

Parmi les projets nouveaux, l’Atelier Ruelle travaille sur le quartier Marne-Europe qui est développé avec l’arrivée d’une nouvelle gare du Grand Paris Express, connectée au métro et au RER. Le projet prévoit :

  • 1 000 logements, soit 2 500 à 3 000 personnes selon la taille des familles
  • 100 000 m2 de bureaux qui pourront accueillir 5 000 à 6 000 personnes
  • 11 000 m2 de commerces
  • 20 000 m2 d’activités
  • un hôtel de 400 chambres et un centre des congrès
La question du passage et des usages

Toutes ces futures constructions engendreront un flux de personnes important. L’Atelier Ruelle a donc construit son projet autour de la question du passage. Pour quelles raisons peut-il y avoir du passage ? Que mettre en place pour les personnes qui ne font que passer ? Pourquoi les personnes vont-elles s’attarder sur les lieux ? Quelle qualité y trouveront les passants ?
L’enjeu est d’imaginer la vie du futur quartier qui va se connecter avec l’existant.
L’Atelier Ruelle veut penser l’espace avec ce qui va compléter l’existant et les usages. Dans le volume du piéton, il faut constamment tenir compte de la présence des modes de vie de l’espace public et des parcelles privées. Le quartier est situé sur le plateau, à l’extrémité ouest du plateau de Bry, au moment où il va plonger sur la vallée de la Marne.

Cette situation est assez exceptionnelle en région parisienne par les vues immenses qu’elle dégage.
L’Atelier Ruelle veut faire en sorte que le projet raconte cette histoire-là.

Une construction commune

Les acteurs du projet sont l’établissement public d’aménagement de Marne-la-Vallée et la ville de Villiers-sur-Marne.
L’échange a été très intéressant grâce à une parole portée librement entre les interlocuteurs qui permet aux uns et aux autres d’avoir une construction commune.
Dans les prochaines étapes du projet, les acteurs vont finaliser un certain nombre de programmes qui démarreront assez vite.
 La gare étant livrée en 2022, c’est en 2017 que l’Atelier Ruelle va commencer à travailler sur les premiers cahiers des charges.