Marne-la-Vallée, l’attractivité économique en continu

27.01.2017

Avec 20 000 m² de bureaux et près de 13 hectares à vocation économique engagés en 2016, générant la création de quelques 1 800 emplois, les Etablissements publics d’aménagement de Marne-la-Vallée, EPAMARNE / EPAFRANCE, contribuent à faire de Marne-la-Vallée une polarité tertiaire de référence en Ile-de-France.

Immeuble de bureaux - Chantier du futur siège social de la CASDEN à la Cité Descartes © CASDEN

Pôle structurant de l’Est parisien, Marne-la-Vallée affiche des performances record en matière de vente de bureaux et d’activités. Les EPA maintiennent en 2016 un rythme de développement soutenu avec la contractualisation de 20 000 m² de bureaux et 13 hectares de terrains d’activités économiques.

Ces excellents résultats - rendus possibles grâce à la confiance des investisseurs et à l’étroite coopération tissée avec les élus bâtisseurs - confortent le territoire à la deuxième place du marché francilien des locaux d’activités et de logistique et en font une destination économique de premier plan du Grand Paris.

En parallèle des 22 terrains à vocation économique vendus en 2016, les EPA ont engagé la construction de 2 244 logements, contribuant à maintenir l’équilibre habitat-emploi, marque de fabrique d’EPAMARNE / EPAFRANCE. Marne-la-Vallée affiche le très enviable ratio d’un emploi par actif résident.

Cette dynamique urbaine se poursuivra sur le territoire de Marne-la-Vallée avec la commercialisation sur les trois années à venir de 7 800 logements, accompagnés de la création de plus de 8 500 emplois.

Pour y parvenir, les EPA développent sur tout le territoire une offre foncière diversifiée, adaptée aux attentes des utilisateurs (locaux clés en main, parcs PME-PMI), avec des espaces flexibles et des services mutualisés, dans le souci d’une insertion urbaine et paysagère garantissant un environnement de travail de grande qualité, tant pour les entrepreneurs que pour les salariés. Au total, Marne-la-Vallée dispose de 80 ha immédiatement disponibles pour l’accueil d’activités économiques et les EPA préparent la mise sur le marché d’environ 130 ha supplémentaires, répartis sur 3 ZAC en cours de développement, à Bussy Saint-Georges, Croissy-Beaubourg et Coupvray.